Equateur: le président menace de démissionner si l’avortement est dépénalisé

Publié le 13 Oct, 2013

 Jeudi 10 octobre, le président socialiste de l’Equateur, Rafael Correa, “a menacé de démissionner si des membres de sa majorité parlementaire tentaient de faire dépénaliser l’avortement dans le cadre d’une réforme du code pénal“. 

 

Sur la chaîne de télévision équatorienne Oromar, le président a déclaré: ” ‘Si un groupe de personnes très déloyales réunissent demain une majorité’ [parmi les élus de la coalition au pouvoir] ‘alianza pais’ pour légaliser l’avortement, ‘moi immédiatement, je présente ma démission’ “. Il a ajouté: “qu’ils fassent ce qu’ils veulent […] je n’autoriserai jamais la dépénalisation de l’avortement. […] Au contraire, la Constitution dit défendre la vie dès la conception“. 

 AFP 11/10/2013 – bfmtv.com 11/10/2013

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres