Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine

Publié le 13 Juin, 2024

Une équipe de recherche dirigée par le Dr Sandra Laurentino et le professeur Nina Neuhaus du Centre de médecine reproductive et d’andrologie (CeRa) de la Faculté de médecine de l’Université de Münster a constaté qu’une « régulation défectueuse du génome » lors de la spermatogénèse pouvait être une cause potentielle d’infertilité masculine (cf. Infertilité masculine : un nouveau sujet de préoccupation ; Une nouvelle piste d’explication de l’infertilité masculine ?). Les résultats de l’étude ont été publiés dans l’American Journal of Human Genetics [1].

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs, aidés par des collègues de l’Institut Max Planck de biomédecine moléculaire de Münster, ont utilisé une technique de séquençage sophistiquée pour séparer les cellules qui produisent les spermatozoïdes du reste du tissu testiculaire. Ils se sont concentrés sur la méthylation de l’ADN, un type de modification chimique de l’ADN qui régule l’expression des gènes. Ils ont identifié le programme de méthylation de l’ADN à l’origine de la production de spermatozoïdes chez l’homme et ont découvert qu’au cours de la spermatogénèse, l’ensemble du génome est « reprogrammé ».

Après avoir analysé des cellules d’hommes infertiles, ils ont constaté que certaines régions du génome n’étaient pas « correctement programmées ». Or, pour que la lignée germinale génère des spermatozoïdes par le biais du processus de la spermatogénèse, certains schémas chimiques doivent être établis dans l’ADN. Les gènes ont besoin d’un « mode d’emploi ». Par conséquent, une programmation incorrecte pourrait être une cause d’infertilité.

 

[1] Lara M. Siebert-Kuss et al, Genome-wide DNA methylation changes in human spermatogenesis, The American Journal of Human Genetics (2024). DOI: 10.1016/j.ajhg.2024.04.017

Source : Medical Xpress, Dr. Kathrin Kottke (11/06/2024)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

blood-1813410_1920
/ Génome

Hémophilie A : des résultats positifs de la thérapie génique Pfizer en phase III

Mercredi, l’entreprise Pfizer a annoncé que sa thérapie génique l’hémophilie A, a été « couronnée de succès » lors d'un ...
Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »
/ Genre

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »

La WPATH a recommandé la prescription de « bloqueurs de puberté » et d’hormones du sexe opposé, sans attendre les conclusions ...
Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise
/ Don d'organes

Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise

Plusieurs mesures sont envisagées : augmenter les échanges transfrontaliers, le recours aux donneurs « marginaux » ou la généralisation du consentement présumé ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres