En Israël débute une campagne en faveur de l’égalité pour la fertilité

Publié le : 17 décembre 2013

La ministre de la santé israélien, Yael German, a annoncé mercredi 11 décembre 2013 son plan pour la libéralisation de la loi sur la fertilité. Elle souhaite que tous les individus soient égaux en termes de fertilité et déclare que « chacun a le droit à la parenté et [qu’]il ne devrait pas y avoir de discrimination entre une femme qui veut devenir mère et un homme qui veut devenir père ».

 

Ce plan de libéralisation a été annoncé après que la Commission pour l’évaluation de la fertilité et des naissances a rendu au ministre ses recommandations. La ministre a adopté la quasi totalité des préconisations du rapport de la Commission. Parmi les mesures phare qui seront menées à bien, Israël compte autoriser les couples de même sexe à procréer avec l’aide d’une mère porteuse israélienne. « La ministre n’est pas allée jusqu’à dire que les mères porteuses pourront être rémunérées ». Yael German souhaite que le recours aux mères porteuses soit légalement facilité car « Israel est actuellement en pénurie de mères porteuses ». Elle présentera un projet de loi courant 2014.
Il sera aussi possible, au sein de couples mariés, pour un des conjoints, de « rechercher des traitements de fertilité avec une tierce personne sans que l’époux(se) n’en soit informé(e) ».

<p> BioEdge (Xavier Symons) 14/12/13</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres