En Inde : « droit du fœtus » vs avortement ?

Publié le 10 Sep, 2018

En Inde l’avortement est autorisé jusqu’à 20 semaines. Une jeune Indienne de 18 ans, enceinte de 27 semaines suite à un viol, a demander à pouvoir avorter, estimant que « si elle donne naissance à l’enfant, cela lui causera un traumatisme mental à vie ».

Le 6 septembre, la jeune fille a été entendu par une commission spéciale de l’hôpital, celle-ci a statué qu’une IVG mettrait la vie de la jeune fille en danger. Les juges ont ajouté que, dans ce dossier, la jeune fille n’était pas la seule impliquée puisque « cela concerne aussi les droits du fœtus ».

Times of India, Rosy Sequeira (10/09/2018)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...
Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »
/ Genre

Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »

Il existe « un intérêt financier à banaliser la transformation des corps par la chirurgie et les produits chimiques », ...
"Brain 2.0" : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau
/ Génome, Transhumanisme

“Brain 2.0” : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau

Les NIH ont lancé l’initiative « Brain 2.0 » pour cartographier entièrement les 86 milliards de neurones humains ainsi que leurs connexions ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres