En Hongrie, l’adoption réservée aux couples de sexe opposé

Publié le : 16 décembre 2020

L’adoption sera désormais proposée uniquement aux hongrois mariés, donc aux couples de sexe opposés. Le Parlement hongrois a voté mardi plusieurs textes allant dans ce sens, avec le « soutien massif des députés de la majorité ».

Le Parlement a tout d’abord voté des amendements modifiant la Constitution hongroise (cf. En Hongrie, « la mère est une femme, le père est un homme », l’Europe s’inquiète), qui entérinent la notion traditionnelle de genre. Depuis mai 2020, le sexe était déjà défini comme étant définitivement celui de naissance (cf. En Hongrie, inscription à l’état civil du « sexe biologique basé sur la naissance et le génome »). « La mère est une femme, le père est un homme », pourra-t-on lire désormais. Un autre amendement adopté ajoute que « l’éducation est assurée conformément aux valeurs fondées sur l’identité constitutionnelle et la culture chrétienne ». Le gouvernement justifie ces modifications par la nécessité de « protéger l’enfant contre les possibles interférences idéologiques ou biologiques » du monde occidental moderne.

Par ailleurs, les députés ont voté une loi limitant explicitement l’adoption aux couples mariés. En Hongrie le mariage des couples de même sexe n’étant pas légal, ils ne pourront être candidats à l’adoption. Des dérogations pourront toutefois être accordées dans des cas exceptionnels, notamment l’adoption par un membre de la famille.

 

Sources : France Info (15/12/2020) ; Ouest France (15/12/20) ; photo : Pixabay DR

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres