En Grèce, une campagne dans le métro pour sensibiliser à l’enfant à naitre est retirée

Publié le : 14 janvier 2020

En Grèce, sponsorisées par le « Mouvement en faveur de la vie », une campagne d’affiches « Choisissez la vie » était programmée dans le métro d’Athènes pour sensibiliser aux sort des enfants à naître.

 

Une action qui a provoqué la colère des mouvements féministes et du principal parti d’opposition de la gauche radicale Syriza et a conduit le gouvernement grec à ordonner le retrait de la campagne affichée lundi 13 janvier.

 

En Grèce, l’avortement est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse, 19 semaines en cas de viol et jusqu’à 24 semaines en cas d’anomalie grave du fœtus.

  

En 2019, l’Eglise orthodoxe grecque a décidé d’instaurer « une journée de l’enfant à naître », célébrée le premier dimanche après Noël (cf. En Grèce, le gouvernement veut relancer la natalité ; l’Eglise orthodoxe instaure une « journée de l’enfant à naître » ).

 

Pour aller plus loin :

Campagne d’affichage d’Alliance Vita : l’association obtient gain de cause auprès de la justice

<p><font face="Calibri" size="3">AFP (13/01/20)</font></p> <p style="margin: 0px 0px 13.33px"><span style="margin: 0px"><font face="Calibri"><font size="3">Euractiv, <a href="https://www.euractiv.com/authors/sarantis-michalopoulos/"><span style="margin: 0px;color: windowtext">Sarantis Michalopoulos</span></a><span style="margin: 0px;float: none"> (14/01/20)</span></font></font></span></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres