En Grèce, le gouvernement veut relancer la natalité ; l’Eglise orthodoxe instaure une « journée de l’enfant à naître »

Publié le : 26 juillet 2019

En Grèce, le nouveau gouvernement de droite de Kyriakos Mitsotakis a récemment promis des mesures pour relancer la natalité. Il a proposé une subvention de « 2000 euros » pour chaque enfant né en Grèce et « 1000 euros » pour les mères de moins de 30 ans. 

 

Cette décision vise à inverser la tendance constatée dans les derniers chiffres sur la natalité. L’office des statistiques Esltat a estimé que le taux de fécondité en Grèce était de 1,3. Le nombre d’avortements en Grèce reste élevé : 300.000 par an, dont 13% concernent des mineures, d’après un institut médical grec. Au total « 22% des femmes ont pratiqué un avortement » selon Elstat.

 

L’Eglise orthodoxe de Grèce, via son organe le Saint- Synode, a quant à elle instauré une « journée de l’enfant à naître », qui sera célébrée le premier dimanche après Noël.

<p>AFP (25/07/2019) - <span style="font-size: 13px">Grèce : l'Eglise orthodoxe instaure une journée de "l'enfant à naître"</span></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres