En Australie, près d’un tiers des grossesses non planifiées se terminent par un avortement

Publié le : 10 décembre 2019

Dans une enquête dirigée par le Professeur Angela Taft du Centre Judith Lumley de l’Université La Trobe de l’État de Victoria en Australie et publiée le 11 décembre 2019 dans le Medical Journal of Australia, un quart des femmes interrogées ont déclaré être tombées enceintes au cours des dix dernières années sans l’avoir planifié et 30,4 % de ces grossesses ont été avortées.

 

Il ressort de l’enquête que 41,4 % des femmes qui ont eu une grossesse imprévue utilisaient une contraception. Parmi elles, 64 % prenaient des contraceptifs oraux, 26,9 % ont utilisé un préservatif et 6 % utilisaient une contraception réversible à action prolongée.

 

Pour aller plus loin :

L’obligation des Etats de prévenir le recours à l’avortement

<p><font face="Calibri" size="3">The Medical Journal of Australia, Cate Swannell (11/12/19)</font></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres