Emmanuel Hirsch appelle à ne pas légiférer sur la fin de vie

Publié le 10 Nov, 2014

Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale à la faculté de médecine de Paris-Sud et directeur de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France, publie un ouvrage Fin de vie : le choix de l’euthanasie ? (éd. du Cherche-Midi), dans lequel il appelle à rendre effectif les droits des personnes en fin de vie avant d’envisager toute autre loi.

 

Emmanuel Hirsch pointe «l’impact péjoratif et humiliant des controverses relatives à la fin de vie sur des personnes malades ou atteintes de handicaps». Pour lui, il est plus urgent d’apporter des solutions concrètes au «droit de vivre dans la dignité» qu’au «droit de mourir dans la dignité». Les maladies neurologiques comme la maladie d’Alzheimer témoignent de cette urgence à «penser la place parmi nous de personnes atteintes de maladies évolutives sur un long temps».

 

Une nouvelle loi sur la fin de vie poserait trop de questions difficilement solvables. Il faut surtout assurer aux malades des soins de qualité, et ce jusqu’au terme de leur existence : lutte contre la douleur, soutien des proches. Avant de légiférer de nouveau, «rendons effectifs les droits tels qu’ils sont énoncés dans la loi du 4 mars 2002» relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé affirme-t-il.

Emmanuel Hirsch conclue : « Nous ne sommes donc pas en manque de loi, mais de capacités d’initiatives reconnues aux professionnels de consacrer le temps indispensable à une relation de soin responsable ».  

Le Figaro (Delphine de Mallevoüe) 08-09/11/2014

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...
02_ogm_mais
/ OGM

NTG : une nouvelle règlementation en Thaïlande pour augmenter les rendements agricoles

Le ministre de l’Agriculture thaïlandais a approuvé une réglementation autorisant l'usage des nouvelles techniques génomiques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres