Elle choisit de suspendre sa chimiothérapie pour donner une chance au bébé qu’elle porte

Publié le : 10 février 2020

Sa fille, Klara, a aujourd’hui 9 ans. Pourtant en 2009, alors qu’elle pense être stérile et qu’elle suit une chimiothérapie, Gabrysia Klimek, une jeune polonaise, découvre qu’elle est enceinte. Rapidement, la question se pose d’interrompre le traitement « au risque de mettre sa vie en danger », ou bien de le continuer en s’exposant au risque « de perdre le bébé ». Le couple décide de suspendre la chimiothérapie. Aujourd’hui, malgré les traitements lourds liés à son état de santé, elle a survécu et voit grandir sa fille.

<p>Aleteia (08/02/2020)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres