Elle choisit de suspendre sa chimiothérapie pour donner une chance au bébé qu’elle porte

Publié le 10 Fév, 2020

Sa fille, Klara, a aujourd’hui 9 ans. Pourtant en 2009, alors qu’elle pense être stérile et qu’elle suit une chimiothérapie, Gabrysia Klimek, une jeune polonaise, découvre qu’elle est enceinte. Rapidement, la question se pose d’interrompre le traitement « au risque de mettre sa vie en danger », ou bien de le continuer en s’exposant au risque « de perdre le bébé ». Le couple décide de suspendre la chimiothérapie. Aujourd’hui, malgré les traitements lourds liés à son état de santé, elle a survécu et voit grandir sa fille.

Aleteia (08/02/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres