Du sang de cordon ombilical pour traiter les accidents vasculaires cérébraux

Publié le : 7 novembre 2001

Des chercheurs américains viennent de mener une étude sur des rats victimes d’accidents  vasculaire cérébraux (AVC). Ils leur ont injecté du sang de cordon humain par intra veineuse et ont constaté un rétablissement plus rapide des fonctions neurologiques des animaux. Pour le Dr Paul Sanberg : « cette étude suggère que le sang de cordon humain pourrait être une source de cellules thérapeutiques moins controversée et plus facilement disponible pour traiter rapidement un AVC ou d’autres lésions traumatiques cérébrales ». On a ainsi constaté chez les rats une amélioration de leur mobilité, de l’équilibre et des réflexes.  Les résultats sont d’autant plus probants quand l’injection se fait dans les 24 heures qui suivent l’accident. D’après les médecins, il semblerait que les cellules injectées migrent vers la région cérébrale et produisent des facteurs de croissance qui stimulent la réparation des lésions. Elles ne remplaceraient donc pas les cellules endommagées. Cependant, à l’heure actuelle aucun essai thérapeutique sur l’homme n’est envisagé.

<p>University of South Florida, Stroke, novembre 2001</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres