Du devoir du corps médical

Publié le 29 Déc, 2008

Anesthésiste réanimateur à La Pitié-Salpêtrière (Paris), Louis Puybasset revient sur les avancées du récent rapport Leonetti sur la fin de vie qui s’est notamment prononcé contre toute légalisation de l’euthanasie (cf. Synthèse de presse du 01/12/08). Pour le Pr Puybasset, "légaliser aujourd’hui ne serait rien d’autre qu’ouvrir un droit à la mort, une assistance au suicide" qu’aucun organe ne pourra contrôler. Il suffit pour s’en convaincre de se référer à l’étude suisse selon laquelle 1/3 des patients suisses euthanasiés par Exit entre 2001 et 2004 n’étaient pas atteints d’une maladie incurable mais souffraient de pathologie rhumatismales ou de douleurs chroniques (cf. Synthèse de presse du 05/11/08).

"Prétendre encadrer le recours à ce droit en en faisant une exception ne tient pas", parce que, d’une part, il ne revient pas à la loi de traiter d’exceptions et que, d’autre part, une telle exception ne pourrait s’appliquer sans se muer en principe… Et puis, comment mettre en place, en pratique, cette exception ?

Le médecin s’insurge ensuite contre l’instrumentalisation dont serait victime le corps médical : "répondre à la demande de mort d’une personne (malade ou non) ne devra jamais faire partie du rôle social assigné au corps médical" ; "notre devoir est de soulager les souffrances et de ne pas nous acharner à prolonger des situations insupportables et sans issue". "Nous refusons de devenir des exécuteurs commis d’office au profit d’intérêts familiaux, économiques ou sociaux intéressés à la disparition de certaines existences."

Enfin, pour lui, si "assumer un suicide dans une famille est déjà très difficile", "assumer un suicide revendiqué et soutenu socialement est impossible". D’ailleurs, le suicide n’est-il pas une liberté individuelle ?

"Ce n’est pas en ouvrant un droit à la mort que l’on résoudra le problème du mal mourir de nos sociétés occidentales, au contraire, on l’aggravera", conclu-t-il.

La Croix 29/12/08

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres