Droit à la vie : l’Etat sommé de trouver un hébergement spécialisé à une personne handicapée

Publié le 7 Oct, 2013
Ce lundi 7 octobre, le tribunal administratif de Pontoise a ordonné à l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France, de prendre, dans un délai de quinze jours, “toutes dispositions pour qu’une offre de soins permettant la prise en charge effective” d’une jeune femme lourdement handicapée, soit proposée à ses parents. Le tribunal a également assorti sa décision “d’une astreinte financière de 200 euros par jour de retard“.  
 
Cette ordonnance, émise par le juge des référés, a été prise à la suite d’une plainte des parents d’Amélie Loquet, une jeune femme de 19 ans, “atteinte du syndrome de Prader-Willi, une anomalie génétique rare qui a entraîné un retard mental et l’a rendue obèse“. A ce handicap, s’ajoutent des “trouble autistiques et [des] troubles envahissants du développement“, nécessitant la surveillance constante de ses parents. Ainsi, fin septembre, les parents d’Amélie avaient saisi le tribunal administratif de Cergy-Pontoise, par une procédure de référé-liberté (en urgence), en se fondant sur le “droit à la vie”. 
Tout en se disant “surprise” par la décision du tribunal, la mère d’Amélie précise: “Il faut que ce soit suivi d’effet.[…] On va vraiment voir ce qu’on va nous proposer , car pour Amélie, il faut des propositions qui soient correctes” au regard de son handicap.
 
Réagissant à cette décision, Thierry Nouvel, directeur général de l’Unapei, une fédération qui défend les personnes handicapées mentales, et qui a épaulé les parents de la jeune femme, s’est déclaré satisfait: “C’est la justice avec un grand J pour les handicapés. La justice met une arme à leur disposition“.
 
Patrice Tripoteau, directeur général adjoint de l’Association des Paralysés de France, le confirme : “c’est une décision importante qui place l’Etat devant ses responsabilités et qui répond bien à la situation d’urgence des personnes handicapées“.  

 La Croix 07/10/2013

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres