Don d’ovocytes des femmes nullipares

Publié le : 27 janvier 2011

La commission parlementaire spéciale sur la bioéthique a adopté mercredi 26 janvier 2011 un amendement ouvrant le don d’ovocytes aux femmes n’ayant pas eu d’enfants. Le but est de "favoriser le don d’ovocytes" en France et d’obtenir des ovocytes de meilleure qualité.

L’amendement, proposé par le député Jean Leonetti, prévoit que "lorsqu’elle est majeure, la donneuse peut ne pas avoir procréé." En contrepartie de son don, elle se verrait "proposer une conservation d’une partie de ses ovocytes ou tissus germinaux" en "vue d’une éventuelle réutilisation ultérieure, à son bénéfice, d’une assistance médicale à la procréation".

Le Figaro 26/01/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres