Don d’ovocytes : chiffres et perspectives

Publié le : 23 septembre 2002

A l’occasion des 7èmes Journées de la Fédération française d’étude de la reproduction, le GEDO (Groupe d’études du don d’ovocytes) publie ses chiffres sur le don d’ovocytes. Le recrutement des donneuses d’ovocytes demeure stable en 2001. 78% des 181 donneuses qui se sont présentées ont été acceptées. Les 18 centres agréés pour le don ont constaté une baisse relative des demandes.

Pour les professionnels de ce domaine, cela est dû à l’application du décret de 1996 qui impose la mise en quarantaine des embryons issus de don de gamètes par congélation pendant 6 mois. Le Dr Letur-Könirsch explique que « la décongélation entraîne des pertes embryonnaires de 27 à 33% » et demande à ce que soit autorisé le transfert d’embryons frais comme c’est le cas dans les autres pays européens.

<p>Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendhal) 23/09/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres