Don d’organes : en parler en famille

Publié le : 22 juin 2004

Ce 22 juin, l’Établissement français des greffes (EFG) organise sa quatrième journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe sur le thème "Donneur ou pas : je le dis à mes proches". Selon une enquête Louis Harris (juillet 2003), près de 70 % des Français se déclarent favorables au don de leurs propres organes mais 56% d’entre eux n’en ont jamais informé leurs proches.

Le prélèvement d’organes se fait chez des personnes décédées en état de mort cérébrale (accidents). Les médecins doivent recueillir la volonté du défunt sur le don de ses organes auprès de sa famille. Le taux de refus de la part des familles s’élève à 32 %, la principale raison est la méconnaissance de cette pratique.

Pour sa campagne d’information, l’EFG diffuse un guide dans les suppléments TV de quotidiens régionaux et nationaux espérant ainsi toucher 8 millions de foyers. Ce guide, en ligne sur www.efg.sante.fr , comprend une carte de donneur pour les personnes acceptant de donner leurs organes à leur mort et le formulaire d’inscription au registre national des refus pour ceux qui s’y opposent.  

En 2003, 10 770 patients attendaient une greffe, 3 410 ont été greffés, 250 sont décédés faute de dons.

L'Express (Anne de Reyniès) 21/06/04 - Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendahl) 21/06/04 - La Croix 22/06/04 - Libération 22/06/04 - La Croix 23/06/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres