Dissémination de gazon transgénique

Publié le : 22 septembre 2004

Une étude menée dans l’Oregon aux États-Unis par Lidia Watrud de l’agence de protection de l’environnement révèle que le pollen de l’agrostide GM (une graminée génétiquement modifiée) a fécondé l’agrostide non modifiée jusqu’a 21 km et qu’une contamination d’espèces sauvages s’est produite dans un rayon de 14 km. Le pollen de cette plante est très léger et elle se reproduit facilement de façon asexuée. L’enjeu est d’importance. L’agrostide GM a été modifiée pour résister à l’herbicide RoundUp. 

Le Département américain de l’agriculture a décidé de mener une étude d’impact avant d’autoriser l’utilisation de cette semence.

sciences.nouvelobs.com (Cécile Dumas) 21/09/04 - La Croix 28/09/04 - Le Figaro (Yves Miserey) 29/09/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres