Didier Sicard : pour une médecine plus humaine

Publié le : 25 octobre 2002

Didier Sicard, président du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE), dans son dernier livre La médecine sans le corps, livre un diagnostic de la médecine assez sombre.

« La technique a pris le pas sur la relation, les machines sur le toucher, les investigations sophistiquées (scanner, doppler, échographies,…) sur l’approche clinique. Et le recentrage de la médecine sur la technique s’est opéré au détriment du sens« . 

Didier Sicard remarque que « la plainte, c’est à dire la parole d’un être souffrant » n’est plus écoutée. Il s’inquiète de cet état où « corps, parole et écoute ont peu à peu disparu du champ de la médecine » et plaide pour une philosophie de l’humilité et de l’écoute, un retour à la relation médecin-patient.

 

La médecine sans le corps de Didier Sicard, ed. Plon.

<p>La Croix (Marianne Gomez) 25/10/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres