Deux naissances après une autogreffe de l’ovaire

Publié le : 24 février 2010

Une femme a donné naissance à deux enfants après une autogreffe de l’ovaire, un cas unique au monde. Atteinte d’un sarcome d’Ewing à l’âge de 27 ans, cette patiente a dû subir une chimiothérapie en 2004. Face au risque de stérilité, elle décide de se faire prélever partiellement l’ovaire droit, conservé ensuite par cryogénisation. En état de ménopause à la fin de son traitement, et désirant des enfants, elle demande une greffe. Après que les chirurgiens ont greffé six bandelettes sur son ovaire droit, "la fonction ovarienne repart et après une stimulation peu intense, elle est enceinte" et "donne naissance à une fille en février 2007".  Lors d’une consultation chez son obstétricien en janvier 2008 pour une stimulation ovarienne afin de concevoir un deuxième enfant, elle découvre, à sa surprise et celle du médecin, une grossesse déjà commencée, de façon naturelle. Elle met au monde une deuxième fille en septembre 2008 et "en est si heureuse qu’elle ne rejette pas l’idée d’un troisième enfant".

Le Quotidien du médecin 23/02/10 - Le Quotidien du médecin (Dr. Guy Benzadon) 25/02/10 - Nouvel obs.com 24/02/10 - BBC News (Helen Briggs) 24/02/10 - famili 25/02/10 - BioNews (Ruth Pidsley) 01/03/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres