Des pubs pour l’avortement et le préservatif

Publié le : 27 mars 2009

En Grande Bretagne, le Comité des pratiques publicitaires télévisées britannique a proposé d’autoriser la diffusion de spots publicitaires ou clips d’information pour "la lutte contre les grossesses précoces des adolescentes". Des publicités à la fois sur l’avortement et les préservatifs pourraient être diffusées en prime time "pour toucher les jeunes plus efficacement".

La déclaration n’est pas sans soulever des polémiques.

John Smeaton, directeur en Grande-Bretagne de la Société pour la protection des enfants à naître (SPUC) a rappelé que cette autorisation négligerait "l’effet néfaste des avortements sur la santé des femmes". Il s’inquiète également de la banalisation et de la promiscuité sexuelle qui résulteraient de la diffusion de spots sur l’usage du préservatif, particulièrement avant 21h00 le soir à la télévision (actuellement diffusés après 21h00). En effet, cela entraînerait "davantage d’avortements, plus de grossesses précoces et plus d’infections de maladies sexuelles", alors qu’actuellement, la Grande-Bretagne a déjà le taux de grossesses précoces le plus élevé en Europe avec 42 grossesses pour 1000 en dessous de 18 ans.

Les nouvelles régulations devraient entrer en vigueur en 2010.

Nouvel Observateur 26/03/09 - Le Figaro 26/03/09 - Elle 26/03/09 - BBC News 26/03/09 - Times on line 26/03/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres