Des greffes d’organes chauds et en fonctionnement

Publié le : 18 mars 2013

 Ce vendredi 15 mars, une équipe de chirurgiens britanniques du King’s College Hospital de Londres a annoncé « avoir réalisé des greffes de foie en utilisant une technique révolutionnaire […] consistant à maintenir les organes chauds et en fonctionnement quand ils sont hors du corps« .

Aujourd’hui, « les organes destinés à être greffés sont maintenus dans la glace en attendant l’opération, afin de ralentir leur métabolisme« . Cependant, avec cette technique, « la conservation ne doit pas dépasser une dizaine d’heures » et « a souvent pour conséquence d’endommager les foies et de les rendre inutilisable« . Avec cette technique, le foie est maintenu  » ‘chaud’ en injectant dedans des globules rouges » et « il faudrait moins d’une minute au système pour ‘ranimer’ un foie ». Pour réaliser leurs essais, « les chercheurs […] ont ainsi préservé les foies des donneurs pendant 10 heures« .

 

Cependant, les experts « sont convaincus qu’ils peuvent conserver les organes en dehors du corps humain pendant 24 heures, voire 72 heures« . Pour l’équipe de chercheurs, cette technique, déjà utilisée sur deux patients en février dernier, « pourrait croître de façon significative le nombre de foies pouvant être transplantés« . Wayel Jassem, un chirurgien du King’s Colledge Hospital de Londres qui a réalisé les deux greffes, « estime que cette technologie donne aux médecins plus de temps pour vérifier l’état du foie et ainsi maximiser les chances de réussite de la greffe« . 

Enfin, l’article précise que « la machine pourrait également être adaptée à d’autres organes et permettre de mieux conserver pancréas, reins, intestins grêles ou poumons« . 
 

<p> Huffingtonpost.fr 17/03/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres