Des dispositions de la loi santé désormais adaptées à l’outre-mer

Publié le 24 Juil, 2017

L’ordonnance portant extension et adaptation en outre-mer de plusieurs dispositions de la loi Santé a été publiée au Journal officiel le 21 juillet. Parmi les mesures désormais applicables à Wallis-et-Futuna, les sages-femmes pourront pratiquer l’avortement par voie médicamenteuse. L’ordonnance permet aussi “à certaines personnes, notamment les personnes de confiance, de s’entretenir avec les personnes détenues malades ou les détenues mineures à l’occasion d’une interruption volontaire de grossesse (IVG), sous certaines conditions“.

 

Pour aller plus loin :

Hospimedia, Thomas Queguiner (21/07/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Californie : les parents ne seront pas informés si leur enfant change de genre
/ Genre

Californie : les parents ne seront pas informés si leur enfant change de genre

Le gouverneur de Californie a signé une loi visant à interdire l'adoption de règles exigeant que les écoles informent les ...
Stimulation cérébrale profonde : trois Espagnols renoncent à l’euthanasie
/ Fin de vie

Stimulation cérébrale profonde : trois Espagnols renoncent à l’euthanasie

Trois personnes qui avaient demandé l'euthanasie ont changé d'avis après avoir reçu un traitement neurochirurgical expérimental visant à soulager la ...
Mexique : un 14e Etat dépénalise l’avortement
/ IVG-IMG

Mexique : un 14e Etat dépénalise l’avortement

Au Mexique, le Congrès de Puebla a approuvé la dépénalisation de l'avortement jusqu'à 12 semaines de grossesse. Cet Etat devient ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres