Des cellules souches pluripotentes humaines induites à partir d’une goutte de sang

Publié le : 16 mai 2014

 Un laboratoire de l’Agence pour la Science, la Technologie et la Recherche de Singapour est parvenu à générer des cellules souches pluripotentes humaines induites (hiPSCs) « à partir d’une seule goutte de sang prélevée par une piqûre de doigt« . Cette nouvelle méthode consiste à « transformer des cellules humaines matures, généralement des cellules sanguines, en hiPSCs par reprogrammation génétique« . L’article ajoute que dans la mesure où les hiPSCs ont des « propriétés remarquablement similaires aux cellules souches embryonnaires » (CSEh), elles pourraient, à long terme, les remplacer – l’utilisation des CSEh posant d’importantes questions éthiques. 

La technique est relativement simple, comparée à celle utilisée actuellement et qui consiste à prélever des cellules à partir de moelle osseuse ou de peau, une méthode « qui peut décourager de nombreux donneurs« . Une fois la goutte de sang prélevée, un prélèvement qui peut être réalisé par le donneur lui-même, « l’échantillon reste stable pendant 48h et les cellules peuvent être cultivées in vitro, ce qui permet d’envisager l’ouverture géographique de la démarche, avec des donneurs de différentes éthnies ou génotypes et présentant différentes maladies« .

 

<p> BE Singapour 91 15/05/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres