Des cellules souches dérivées de sang de cordon pour traiter le Covid-19 ?

Publié le : 8 janvier 2021

L’équipe du Docteur Camillo Ricordi à l’Université de Miami étudie les cellules souches mésenchymateuses depuis plus de dix ans. Elle mène actuellement un essai clinique pour le traitement du Covid-19 à l’aide de ces cellules souches dérivées du sang de cordon ombilical[1]. Les premiers résultats sont publiés dans la revue Stem Cells Translational Medicine : ils confirment une certaine efficacité de la thérapie cellulaire pour moduler la réponse immunitaire ou la réponse inflammatoire. Ce traitement pourrait donc être adapté aux patients Covid-19 développant un syndrome de détresse respiratoire aiguë, et plus largement, aux patients atteints de maladies auto-immunes telles que le diabète de type 1.

L’essai, en double aveugle, a concerné 24 patients Covid-19 hospitalisés à Miami, qui ont reçu soit un placebo, soit deux perfusions contenant cent millions de cellules souches mésenchymateuses à trois jours d’intervalle. La survie des patients hospitalisés à un mois « atteint 91% vs 42% dans le groupe témoin ». Pour les patients de moins de 85 ans, « 100% de ceux traités avec les cellules souches mésenchymateuses ont survécu au moins 1 mois ». Le temps de récupération est également plus rapide.

Les cellules souches mésenchymateuses, outre leur rôle de régulation des réponses immunitaires et inflammatoires, « exercent une activité antimicrobienne », et « favorisent la régénération tissulaire ». Administrées en intraveineuse, elles « migrent naturellement vers les poumons », fait particulièrement intéressant dans le traitement du Covid-19.

Les chercheurs vont poursuivre leur essai chez des patients Covid-19 « qui ne sont pas encore gravement malades mais qui risquent d’être intubés ». L’objectif est de savoir si les perfusions peuvent « empêcher la progression de la maladie ».

[1] « Le sang de cordon ombilical est reconnu comme une source unique de cellules souches mésenchymateuses qui peuvent être développées pour fournir des doses thérapeutiques à plus de 10.000 patients (à partir d’un seul cordon ombilical) ».

Source : Eurekalert (5/01/2021) – Photo : Pixabay DR

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres