Des cellules de peau converties en neurones moteurs

Publié le : 11 septembre 2017

Une équipe de l’Ecole de médecine de l’université Washington à Saint Louis (Missouri) a réussi à transformer des cellules de peau en neurones moteurs, tout en évitant « le recours au cellules souches humaines et aux problèmes éthiques qu’elles peuvent soulever ».

 

Les chercheurs sont parvenus à ce résultat en testant l’ajout aux cultures de cellules de peau de « différentes combinaisons de molécules biologiques présentes dans le cerveau ». Le bon cocktail de molécules élaboré a permis de « reprogrammer le fonctionnement des gènes, tout d’abord en inactivant ceux qui en font un élément de peau, puis en activant ceux qui en feront un neurone moteur ». Un procédé qui dure environ 30 jours.

 

Leurs résultats, publiés dans la revue Cell Stem Cell devront à présent être confirmés en comparant « dans le détail » les neurones moteurs transformés aux naturels. Ils rendent possible l’étude des neurones moteurs in vitro, cellules touchées par la maladie de Huntington ou encore la maladie de Charcot.

<p>Le Figaro santé, Jean-Luc Nothias (11/09/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres