Des cellules adultes pour traiter plaies et calvities

Publié le : 1 septembre 2004

Chez la souris, la greffe cutanée de cellules souches du follicule pileux provoque la pousse de poils et l’apparition de lambeaux de peau et de glandes sébacées. L’étude de l’équipe de Cédric Blanpain, à New York, a permis de découvrir l’existence de deux types de cellules souches, les unes capables d’autorenouvellement, les autres multipotentes, capables de se différencier dans toutes les lignées de l’épiderme et des poils. L’étude a également fourni les premières données sur l’action de l’environnement dans la différenciation de ces cellules souches adultes. 

Une application chez l’homme pourrait être le traitement des plaies et de la calvitie.

Publication dans la revue Cell, vol. 118, du 3 septembre 2004 pp.635-648

Le Quotidien du médecin (Dr. Guy Benzadon) 01/09/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres