Démantèlement d’un trafic d’organes au Pakistan

Publié le 3 Mai, 2017

Au Pakistan, dans un « bloc opératoire improvisé installé dans une maison de Lahore », quatre personnes ont été prises en flagrant délit de prélèvement illégal de deux foies qui « devaient être greffés dans la foulée à deux ressortissants d’Oman ».

 

L’équipe qui réalisait ces « greffes sauvages » était composée notamment de deux médecins.  Ils ont été placés en détention ainsi que les deux patients, qui avaient payé chacun 70 000 dollars pour bénéficier de l’intervention.

 

Le manque chronique d’organes à greffer et la pauvreté des Pakistanais les conduit « à vendre leurs organes pour survivre » et « alimentent un vaste marché noir dans le pays ».

JIM, (02/05/2017)

BFMTV, (02/05/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

Fin de l’anonymat des donneurs : la crainte des « familles LGBTQ » aux Etats-Unis
/ PMA-GPA

Fin de l’anonymat des donneurs : la crainte des « familles LGBTQ » aux Etats-Unis

La fin de l'anonymat des donneurs supposerait que « les liens biologiques sont importants pour créer des familles » ...
Etats-Unis : un juge texan autorise une femme à avorter
/ IVG-IMG

Etats-Unis : un juge texan autorise une femme à avorter

Le 7 décembre, un juge du tribunal de district du comté de Travis, au Texas, a autorisé une femme à ...
Nigeria : des étudiants vendent leurs gamètes pour « survivre à la situation économique »
/ PMA-GPA

Nigeria : des étudiants vendent leurs gamètes pour « survivre à la situation économique »

Afin de « survivre à la situation économique », des étudiants nigérians vendent leurs gamètes, utilisés ensuite dans le cadre de FIV ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres