Débat autour de l’euthanasie

Publié le : 3 avril 2002

Depuis le 1er avril les Pays-Bas ont légalisé l’euthanasie (cf revue de presse du 02/04/02). Cette légalisation succède à une tolérance depuis plusieurs années.

Dominique Quinio, rappelle dans le journal La Croix qu’il serait faux de penser que l’euthanasie remédie à toutes les interrogations de l’homme face à la mort. « Rendre le passage moins douloureux pour ceux qui partent comme pour ceux qui restent », tel doit être notre combat.

Ce débat à été l’occasion de réfléchir au développement des soins palliatifs. Aux Pays-Bas, il a été constaté que le développement de ces soins s’accompagne d’une diminution des demandes d’euthanasie. Les unités de soins palliatifs se multiplient dans les hôpitaux et les projets de formation connaissent un énorme succès auprès des médecins.

 

Alors que la nouvelle loi est souvent perçue par les patients comme leur donnant un droit à l’euthanasie, les médecins rappellent qu’ils doivent d’abord proposer toutes les solutions thérapeutiques possibles.

En France, l’euthanasie reste un meurtre passible de trente ans de réclusion mais de nombreux débats sont actuellement en cours pour dépénaliser partiellement l’euthanasie. Par ailleurs, Bernard Kouchner a annoncé pour le 16 avril un texte ainsi qu’une réunion de médecins, philosophes et religieux sur cette question.

En Europe, seuls les Pays-Bas ont dépénalisé l’euthanasie mais quelques pays tolèrent le suicide assisté et l’abstention thérapeutique si le patient le demande. La Belgique pourrait être le deuxième pays à l’autoriser.

 

Aux Etats-Unis, la loi fédérale interdit l’euthanasie et seul l’Oregon possède une loi autorisant le suicide assisté.

 

Pour plus d’informations, consultez notre dossier sur l’euthanasie

<p>La Croix (Arianne de Jong – Nathalie Calmès – Dominique Quinio ) 03/04/02 – Le Quotidien du Médecin 03/04/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres