De plus en plus de grands prématurés

Publié le : 23 juin 2003

L’Audipog (Association des utilisateurs de dossiers informatisés en pédiatrie, obstétrique et gynécologie) vient de publier les résultats de sa dernière enquête sur la santé périnatale. D’après le rapport, on assisterait à une « inquiétante progression » du nombre de grands prématurés, une « envolée » persistante des césariennes, qui concernent 18% des accouchements et une inadéquation du niveau de la maternité au risque réel des complications.  

 

Le taux de grande prématurité progresse sérieusement en cas de grossesses multiples passant de 10 à 18% des naissances. Ce taux est d’autant plus inquiétant que les femmes à risque accouchent de moins en moins dans les maternités adéquates. Par ailleurs, le taux de grossesses multiples atteint 15% en cas d’aide médicamenteuse à la procréation contre 2,1% lors d’une conception naturelle. 

 

L‘Audipog propose certaines pistes comme celle de ne pas pousser trop vite les couples à une procréation médicalement assistée ou de rappeler aux femmes les méfaits du tabac pendant la grossesse (fumer plus de 10 cigarettes par jour multiplie par 2 le risque de prématurité). Cette crise de la périnatalité doit être l’occasion d' »autoriser des pratiques périnatales nouvelles » et de « réorganiser les structures » mais, insiste l’Audipog « à condition d’en évaluer les résultats ».

<p>Libération (Sandrine Cabut) 23/06/03 - Le Monde (Sandrine Blanchard) 21/06/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres