De la réorganisation de la politique de recherche

Publié le 30 Mai, 2008

Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, a, selon un communiqué, créé en mars dernier un "comité ministériel d’orientation de la recherche" (COMIOR). Ce comité s’inscrit "dans le cadre de la réorganisation de la politique de recherche en France, qui touche notamment la recherche biomédicale et la santé". Présidé par Didier Houssin, directeur général de la Santé, ce comité réunit cinq directions : la Direction générale de la Santé (DGS), la Direction de l’hospitalisation (DHOS), la Direction de la recherche et des statistiques (DREES), la Direction de la Sécurité sociale (DSS) et la Direction de l’action sociale (DGAS). Il a pour but de permettre au ministère de la Santé "de remplir sa mission d’orientation dans le secteur de la recherche biomédicale et en santé" et "d’assumer pleinement son rôle de cotutelle de l’INSERM".

Le Quotidien du Médecin 30/05/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres