Dans une région en Italie, trois jours d’hospitalisation requis pour une IVG médicamenteuse

Publié le 25 Juin, 2020

En Italie, la région d’Ombrie a décidé « de supprimer la possibilité de prendre la pilule RU486 en dehors de trois jours d’hospitalisation ». La décision s’aligne sur la « ligne de conduite formulée par le ministère de Santé italien en 2010, après avis du Conseil supérieur de la santé » qui recommande une « hospitalisation de trois jours pour un avortement médicamenteux », laissant aux régions le soin de la mise en place des procédures.

 

La Pilule abortive est autorisée en Italie depuis 2009 (cf. Analyse comparée des lois sur l’IVG : vers une prise de conscience au Sénat ?) ; l’IVG médicamenteuse représente 20,8% des avortements du pays où 68,4% des gynécologues et 43,6% des anesthésistes sont objecteurs de conscience (cf. Trois clés pour comprendre l’objection de conscience).

 

Le ministre italien de la santé a demandé au Conseil supérieur de la santé « un nouvel avis ».

 

Pour aller plus loin :

La santé d’un pays se mesure-t-elle à son taux d’avortement ?

Avortement : « Ce n’est pas parce que vous voulez oublier que vous oubliez »

Une proposition de loi qui veut associer l’avortement à un droit fondamental

La nouvelle clandestinité des femmes face à l’IVG

Précarité, situation familiale, contraception… les facteurs de risque de l’avortement

Analyse comparée des lois sur l’IVG : vers une prise de conscience au Sénat ?

Le Petit Journal (23/06/2020)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres