Croatie : le nombre d’avortements diminue

Publié le 20 Mar, 2008

En Croatie, de 1992 à 2006, le nombre d’avortements a diminué de 82%, passant de 26 223 à 4 733, selon les chiffres de l’Institut national croate de la santé publique.

Rappelons qu’en Croatie, l’avortement est légal jusqu’à la 10ème semaine de grossesse mais n’est pas remboursé. Le Center for reproductive rights classe la Croatie parmi les pays les plus libéraux en matière d’avortement, aux côtés de la France, de la Suède ou encore de la Hongrie, puisqu’il n’est pas nécessaire de justifier un avortement.

Le président du Centre pour la Famille de Zagreb explique cette diminution du nombre d’avortements par le "travail d’éducation et de formation à l’Evangile de la vie promu par l’Eglise et les associations catholiques". Premier secrétaire de l’Ambassade de Croatie à Paris, Claude Grbesa ajoute à cette interprétation "les programmes éducatifs enseignés dans les écoles et promouvant un comportement sexuel responsable". La Croatie s’est de plus dotée d’une politique familiale ambitieuse et financée. Anecdote remarquable : les pièces de 25 kuna de l’an 2000 sont frappées d’un bébé dans le ventre de sa mère.

La situation croate n’a rien de comparable avec la situation française où, selon l’Institut national d’études démographiques (INED), depuis la fin des années 70, l’avortement reste toujours aussi fréquent. En 2005, on estime à 206 300 le nombre d’avortements pratiqués en France.

Le Choc du Mois (Pierre Villedary) 02/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres