Création d’un organisme au génome minimal

Publié le 25 Nov, 2002

Le généticien américain Craig Venter et le prix Nobel de médecine, Hamilton Smith viennent de recevoir l’autorisation de produire un organisme au génome minimal contenant juste le nombre de gènes nécessaires à la vie. Pour faire cette recherche, les 2 hommes ont reçu une subvention de 3 millions de dollars. 

Les 2 spécialistes devraient travailler sur une bactérie baptisée “Mycoplosma genitalium” dont la particularité est d’avoir le plus petit génome de tous les organismes connus capables de se répliquer de manière autonome.

Pour rassurer l’opinion sur leurs intentions, les chercheurs ont d’ores et déjà réuni des spécialistes de bioéthique et des représentants des confessions religieuses qui ne se sont pas opposés à ces recherches.

Outre son intérêt pour la connaissance fondamentale du vivant, ces travaux pourraient trouver des débouchés pratiques dans le secteur industriel et énergétique.

Le Nouvel Observateur (Cécile Dumas) 21/11/02

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres