Cornée développée in vitro

Publié le : 17 février 2011

Des chercheurs de la Faculté de médecine de l’université de Laval sont parvenus à développer une cornée humaine complète à partir de cellules naturelles de l’oeil : leurs résultats sont parus dans Molecular Vision*.

Les cornées synthétiques greffées sont parfois rejetées ou peuvent provoquer des réactions inflammatoires du fait des matériaux qu’elles contiennent. Les chercheurs souhaitent contourner ces difficultés grâce à la production de cornée in vitro. Pour ce faire, ils ont utilisé des cornées inutilisables pour des greffes, prélevées sur des donneurs décédés. Ils ont d’abord déconstruit la cornée en séparant les cellules des trois couches qui la constituent : l’épithélium (couche externe), le stroma (couche médiane) et l’endothélium (couche interne). Ils ont ensuite placé les cellules du stroma dans un milieu de culture : celles-ci se sont développées formant par auto-assemblage une nouvelle couche médiane (stroma). Les chercheurs ont alors semé de part et d’autre du nouveau stroma des cellules épithéliales et des cellules endothéliales, lesquelles se sont multipliées permettant la formation d’une cornée. "C’est une cornée in vitro qui se rapproche le plus de la cornée humaine" affirme Lucie Germain, chercheur au Laboratoire d’organogenèse expérimentale (LOEX) et responsable de l’étude. "Nous avons appliqué le principe d’auto-assemblage développé au LOEX. Lorsque nous plaçons les cellules dans de bonnes conditions de croissance, elles se multiplient et s’organisent par elles-mêmes".

Les tests effectués sur cette nouvelle cornée montrent que chaque couche remplit ses fonctions physiologiques normales et que sa transparence est suffisante pour permettre de lire facilement à travers elle. "A long terme, notre but est de produire des cornées qui pourront être greffées sur des patients, explique Lucie Germain. D’ici là, nous espérons que la cornée in vitro que nous mettons au point servira de modèle pour étudier les maladies de la cornée et pour tester des traitements".

* Molecular Vision, "Reconstruction of a human cornea by the self-assembly approach of tissue engineering using the three native cell types", Stéphanie Proulx, Jeanne d’Arc Uwamaliya, Patrick Carrier, Alexandre Deschambeault, Caroline Audet, Claude J. Giasson, Sylvain L. Guérin, François A. Auger, Lucie Germain, 29/10/10

Sante.canoe.com 15/02/11 - Radio-canada.ca 14/02/11 - aufil.ulaval.ca (Jean Hamann) 10/02/11 

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres