Corée du Sud : hausse du trafic d’organes

Publié le : 26 septembre 2011

Bien que la vente d’organes y soit interdite, celle-ci est nettement en hausse en Corée du Sud. En effet, selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDCP) et le Parti d’opposition (le Rep. Lee Nak-yeon), 357 messages proposant une vente d’organes sur internet ont été recensés en 2011 sur des sites de forum pour les patients souffrant d’insuffisance rénale ou hépatique. Ce chiffre connait une hausse importante par rapport à l’année 2010 pendant laquelle 174 messages avaient été postés.

Le nombre d’arrestations pour trafic d’organes ne cesse pourtant de diminuer (71 en 2007, 18 en 2008, 9 en 2009, 3 en 2010 et 1 seule en 2011). Ceux qui s’y livrent s’exposent à une peine d’emprisonnement. Le don d’organes est toutefois légal et régi par le principe de gratuité.

Bioedge (Jared Yee) 23/09/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres