Comité d’éthique italien : la recherche sur l’embryon est  »inacceptable »

Publié le : 19 mai 2003

Dans un avis sur la recherche sur les embryons humains et les cellules souches, le Comité national de bioéthique italien a rappelé au ministre de l’éducation, des universités et de la recherche qu’il était éthiquement inacceptable d’utiliser les embryons humains pour la recherche. Francesco d’Agostino, président du Comité, a expliqué que les embryons humains sont des vies humaines dotées de tous les droits.

Lire en ligne l’avis du Comité Parere del CNB su Ricerche utilizzanti embrioni umani e cellule staminali, 11 aprile 2003
Avvenire 09/05/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres