Combattre et mourir dans la dignité

Publié le 2 Mai, 2008

Dans Liberté Politique, Roland Hureaux revient sur la question de l’euthanasie. Abordant cette problématique sous un angle nouveau, il va au-delà de l’argument du "tu ne tueras point", précepte auquel le droit a, dans l’histoire de l’Occident, déjà admis des exceptions.

"Toute la noblesse de la condition humaine historique n’est-elle pas dans ce combat sans espoir contre la mort ?" Emmitouflées dans leur confort, nos société contemporaines ont, pour certaines, oublié que la vie est une lutte de chaque instant contre la mort. Certes nous sommes tous des "morts en sursis", mais cela n’a jamais empêché l’espèce humaine de combattre.

Ce combat contre la mort a bien sûr son lot de souffrances, mais "pourquoi ce combat ne se prolongerait-il pas dans un ultime affrontement contre la mort ?", "combattre jusqu’au bout, n’est-ce-pas en définitive cela, "mourir dans la dignité" ?". Avant nous, d’autres civilisations ont tenté de ne pas livrer cette ultime bataille, laissant ainsi le champ libre au suicide auquel nombre de romains, par exemple, recoururent.

Pour autant cet héroïsme ne bannit pas certaines souffrances qui résistent encore et toujours à la technicité médicale. Et, parce qu’elle a beaucoup fait pour atténuer ces souffrances, notre société peut d’autant moins supporter celles qui résistent encore et toujours.

Face à celles-ci, plus que la compassion, il faut faire preuve de respect, respect de la vie et surtout respect de cette "éminente dignité qui est le propre de l’homme, le droit pour chacun (…) de mener jusqu’au bout le combat qui fait la grandeur de leur destinée", "éventuellement contre lui-même, contre les demandes que le désespoir ou des souffrances trop aiguës pourraient le conduire à formuler".

Roland Hureaux plaide enfin pour qu’on ne touche pas à la loi Leonetti, en vigueur aujourd’hui, qui a refusé l’euthanasie tout en mettant un frein à l’acharnement thérapeutique, et ce d’autant plus qu’introduire une "exception d’euthanasie" ne permettra jamais d’éviter les abus…

Liberté politique.com (Roland Hureaux) 24/04/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres