Colombie Britannique : une revalorisation des honoraires pour inciter les médecins à pratiquer l’aide à mourir ?

Publié le : 23 mai 2018

En Colombie Britannique au Canada, à compter du 1er mai, les médecins qui pratiquent l’aide médicale à mourir ont vu leurs honoraires passer de 200 à 280$. Ils bénéficient de plus d’une prime supplémentaire de 125$ pour récupérer les médicaments létaux quand la pharmacie est éloignée du lieu où se trouve le patient, ce qui est régulièrement le cas de médecins qui exercent en dehors de l’hôpital. S’ajoute aussi « une indemnité de déplacement » pour les « personnes ne pouvant se rendre dans les centres urbains ». Au total, ils pourront recevoir jusqu’à 405$ pour pratiquer une aide à mourir.

 

Dans cet Etat qui compte le plus grand nombre de demandes en ce domaine, Stefanie Green, présidente et cofondatrice de l’Association canadienne des fournisseurs de l’aide médicale à mourir, espère que cette mesure suscitera l’engagement de professionnels en la matière. Selon elle, « dans le passé, les honoraires ont été une barrière significative au recrutement de médecins pour pratiquer ce nouveau travail ».

 

Ces changements ont un effet rétroactif : ils s’appliquent à partir du mois de juin de l’année dernière.

<p>Radio Canada (18/05/2018) - <a href="https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1102028/docteur-mort-patient-legalisation-procedure-">Les médecins qui offrent l’aide médicale à mourir en C.-B. seront mieux rémunérés</a></p> <p>The Gloe and Mail, Kelly Grant (15/05/2018) -<a href="https://www.theglobeandmail.com/canada/british-columbia/article-bc-raises-payments-to-doctors-who-provide-medical-assistance-in/"> B.C. raises payments to doctors who provide medical assistance in dying</a></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres