Colombie-Britannique : un centre de soins palliatifs refusant l’euthanasie contraint de fermer

Publié le : 11 janvier 2021

En Colombie Britannique, la Delta Hospice Society se voit contrainte de licencier ses employés de l’Hospice Irene Thomas, en raison de sa position sur l’euthanasie : ce centre de soins palliatifs ne pratique pas d’ « aide médicale à mourir ». En conséquence, l’autorité sanitaire locale (Fraser Health) a annulé son contrat[1] avec l’établissement ainsi que le bail. La décision, annoncée en février 2020, prendra effet le 25 février 2021 (cf. Canada : un établissement pour personnes en fin de vie refuse de proposer l’aide médicale à mourir. Il perd son financement public). A cette date, le Fraser Health prendra la direction du centre.

Pour la présidente du conseil d’administration de la Delta Hospice Society, les Canadiens « ont le droit d’aller dans un établissement où l’aide médicale à mourir n’est pas une option. Si les gens veulent l’aide médicale à mourir, (…), il y a un hôpital qui la pratique juste à côté de nous. Désormais, ce qu’ils ne pourront pas avoir, c’est un véritable établissement de soins palliatifs », regrette-t-elle.

[1] Ce contrat prévoyait un financement d’1,5 million de dollars.

Sources : Global news, Laura Dhillon Kane (9/01/2021) ; CBC (8/01/2021) – Photo: Pixabay DR

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres