Colloque sur le devenir de l’embryon

Publié le 5 Avr, 2001

Une journée de réflexion organisée par l’Espace éthique méditerranéen a réuni médecins, professionnels de santé impliqués dans la génétique et chercheurs en sciences humaines pour débattre du devenir de l’embryon. Le débat portait sur les quelques cellules en question dans la fécondation in vitro (FIV), à savoir si elles doivent porter le nom d’embryon.

 

Pour le Professeur Jean François Mattei, dans le cas de la FIV, « s’il n’y a pas transfert in utero, il n’y aura ni implantation ni développement : avant une semaine, nous ne sommes que dans la potentialité et il faudrait peut être repousser d’autant le terme d’embryon ». Selon lui, il faudrait revenir auprès du grand public aux appellations des différents stades du développement de l’embryon : morula, zygote, embryon chacun étant, pour lui, des réalités différentes.

 

Rappelons à cette occasion la position de l’Ordre des médecins sur ce point, définie lors d’une récente réflexion européenne sur l’embryon : « même si la naissance marque une étape cruciale et légale dans le développement d’une personne, il y a une
remarquable continuité dans son développement, de la conception de l’œuf à la mort. Le développement corporel ne cesse pas à la naissance, le développement psychologique commence avant elle. L’autonomie existe avant elle et n’est pas complète après elle (un enfant prématuré peut vivre si on l’aide, un nouveau-né normal mourra si on l’abandonne). Il en va de même du développement mental et affectif. Aucun seuil ne peut être fixé sur des bases biologiques. Mais le droit peut en fixer, arbitrairement, et de façon évolutive, comme pour la majorité légale
 ».

 

De son côté, la sociologue Irène Théry, chargée par le gouvernement du rapport sur la réforme du droit de la famille, s’est étonnée de ce que le débat bioéthique se déroule en dehors du débat sur la famille.

Le Quotidien du Médecin 05/04/01 Gènéthique

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres