Clonage : la réaction du Grand Orient de France

Publié le : 8 janvier 2003

Dans son édition du jour, le Figaro, traduit les propos d’Alain Bauer, Grand Maître du Grand Orient de France. Favorable à une liberté absolue de la recherche fondamentale il prône également le droit absolu de ceux qui "souffrent, qui meurent ou qui veulent procréer, de cesser de souffrir, de retarder le moment de la disparition, de trouver le moyen de perpétuer son nom…". Pourtant en même temps il reconnaît que "notre recherche d’éternité ne peut passer par la négation même de ce qu’est l’humanité" et donc refuse le clonage reproductif. Mais au nom des droits cités auparavant, il est favorable au clonage thérapeutique.

Le Figaro 08/01/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres