Christiane Taubira s’exprime sur la « PMA pour toutes »: « approbation » et « stupeur »

Publié le : 23 octobre 2015

Alors que Christiane Taubira s’est prononcée cette semaine sur une potentielle autorisation de la PMA pour les couples de femmes (cf. Gènéthique du 22 octobre 2015), l’inter LGBT a lancé une pétition d’élus « pour demander à François Hollande d’honorer sa ‘promesse de candidat’ » et de faire « évoluer la législation ». Quinze élus ont déjà signé la pétition, parmi eux : Cécile Duflot (EELV), Jean-Luc Mélenchon (PG), la conseillère de Paris Danielle Simonnet, et les conseillers régionaux d’île de France Emmanuelle Cosse (EELV), Marie Pierre de la Gontrie (PS), Christine Frey (PS).

 

Le texte sera remis en janvier aux présidents de la République, de l’Assemblée et du Sénat et au premier ministre. Pour Amandine Miguel, porte parole de l’Inter LGBT, cette pétition s’adresse aux élus car « nous savons que la société est prête, mais c’est avec les élus que nous pourrons légiférer ». « L’ouverture de la PMA se situe dans la lignée de l’ouverture de l’IVG : toute femme doit pouvoir disposer librement de son corps, que ce soit pour avorter (IVG) ou pour procréer (PMA) », lit-on dans cette pétition.

 

Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEFH) et le Défenseurs des droits ont rendu début juillet des avis favorables à l’ouverture de la PMA aux couples de femmes, qualifiant la situation actuelle d’« incohérence du droit français ». Le CCNE pour sa part fait attendre son avis depuis deux ans : « Le comité tente de réfléchir aux questions posées par l’assistance médicale à la procréation dans toute une série de situations, qu’il s’agisse de la gestation pour autrui, qu’il s’agisse des demandes de couples de femmes ou de femmes seules, qu’il s’agisse de la possibilité de conserver ses ovocytes pour une femme dans le but d’envisager éventuellement une grossesse dix ans plus tard, ou à l’avenir en tout cas. Toutes ces questions sont actuellement traitées » a déclaré cette semaine Jean Claude Ameisen, annonçant la publication de l’avis du CCNE pour le « printemps 2016 ». Cet avis sera déterminant pour les décisions politiques à venir.

 

La Manif Pour Tous a réagi aux propos de Christiane Taubira et publié un communiqué de presse exprimant sa « stupeur » et son « inquiétude » ; elle « rappelle une nouvelle fois son opposition très forte à l’autorisation de la PMA pour les couples de femmes et les célibataires parce que cela revient à faire délibérément des orphelins de père. »

 

<p>Le Monde (23/10/2015); AFP (23/10/2015); La Manif pour tous (22/10/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres