Chine : régulation des thérapies cellulaires non autorisées

Publié le : 13 janvier 2012

Le 10 janvier 2012, la Chine a exigé l’arrêt de tous les essais cliniques et thérapies utilisant des cellules souches, qui n’ont pas l’agrément des autorités. Selon l’agence d’information Chine nouvelle, le ministère de la santé chinois ne délivre plus d’autorisations pour des programmes usant de cellules souches jusqu’à juillet prochain; il se donne un an pour réguler ce secteur.

Dans les grandes villes chinoises se multiplient en effet des cliniques spécialisées proposant des thérapies cellulaires contre un certain nombre de maladies tels que des cancers, des problèmes de moelle épinière ou la maladie d’Alzheimer. Bien que ces traitements ne reposent sur aucune certitude scientifique, ils sont abusivement promus sur Internet et attirent de très nombreux patients prêts à payer cher. Certaines de ces interventions médicales ont pourtant été mortelles dans certains cas.

De tels traitements, dénués de validation scientifique par des essais cliniques, n’existent pas qu’en Chine : le Mexique, l’Inde, la Turquie et la Russie sont aussi montrés du doigt par des experts.

Challenges.fr 10/01/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres