Chine : des centaines de milliers d’embryons congelés « oubliés »

Publié le : 20 janvier 2021

Dans plusieurs centres de fertilité à Zhengzhou en Chine, des « centaines de milliers d’embryons »  humains attendent, stockés dans l’azote liquide. Pour certains, « depuis plus d’une décennie ». Pour la plupart, les « frais de conservation » n’ont pas été réglés par les parents, à la suite d’un premier parcours de PMA avec fécondation in vitro (FIV). La loi n’étant  pas claire, les hôpitaux « n’osent pas détruire ces embryons ‘oubliés’ ». Tiraillés entre le coût financier qu’implique la conservation de ces embryons et leur « élimination », certains centres ont fini par trancher : ainsi en décembre, le service de médecine de la reproduction du 73ème hôpital militaire a annoncé qu’il détruirait les embryons conservés depuis plus de 10 ans, et dont les parents n’ont pas répondu aux relances.

NDLR : En France, « au 31 décembre 2018, on dénombrait 245 590 embryons conservés pour 85 423 couples », selon l’Agence de la biomédecine. « Pour 12,5% des embryons conservés (30 796 embryons), les couples ne répondent pas aux relances annuelles ou ne sont pas en accord quant à leur devenir. Dans ces situations, il est mis fin à la conservation dès lors que les embryons sont conservés depuis au moins 5 ans ».

Source : Global Times, Lu Yameng (19/01/2021)

 

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres