Chili : 71% de la population majeure soutient l’avortement thérapeutique

Publié le : 4 juillet 2014

Au Chili, selon un sondage commandé par le gouvernement et réalisé par l’Institut Adimark, 71% des citoyens majeurs soutiennent l’avortement thérapeutique « en cas de risque pour la santé de la mère, de non-viabilité du foetus ou en cas de viol« .

Ce sondage a été réalisé au mois de juin dernier auprès de 1 033 personnes âgées de plus de 18 ans et alors que la présidente socialiste, Michelle Bachelet, « a fait part de son intention de faire dépénaliser […] l’avortement sous certaines conditions » si possible d’ici la fin de l’année. 

 

Actuellement, au Chili, l’interruption volontaire de grossesse est interdite. Selon les statistiques du ministère de la Santé, près de 150 000 avortements sont pratiqués chaque année dans le pays, la plupart clandestinement . 

<p> AFP 03/07/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres