Changer de genre contre l’avis de ses parents ? Le Canada dit oui

Publié le : 20 janvier 2021

Une mère canadienne avait tenté de s’opposer à l’opération de changement de sexe de sa fille de 17 ans, prévue en novembre dernier, en poursuivant en justice le chirurgien et le médecin impliqués (cf. Opération irréversible de changement de sexe à 17 ans ? Une mère canadienne tente de s’opposer). Alors qu’elle avait obtenu une injonction d’urgence la veille de l’opération, la Cour Suprême de Colombie-Britannique vient de rejeter sa demande, pour « abus de procédure ».

Selon Me Smith, l’avocat de la jeune fille, « la mère a obtenu l’injonction de façon inappropriée parce qu’elle a caché au juge des informations vraiment importantes » : la mère n’a pas dit au juge qu’elle était brouillée avec sa fille depuis plusieurs années, et n’a pas non plus évoqué l’ordonnance selon laquelle, en cas de désaccord entre le père et la mère sur des soins médicaux, l’avis du médecin doit l’emporter. Or le père et le médecin soutiennent tous les deux le changement de sexe de l’adolescente.

La décision rendue lundi par la juge Diane Cheryl implique que la jeune fille de 17 ans a désormais l’autorisation se faire opérer sans l’accord de sa mère.

Source : CTV News, Andrew Weichel (18/01/2021)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres