Cellules STAP: l’institut Riken rejette l’appel de la chercheuse H. Obokata

Publié le 8 Mai, 2014

 En Janvier dernier, la chercheuse H. Obokata annonçait, dans la revue Nature, avoir découvert une méthode potentiellement révolutionnaire de création de cellules pluripotentes, les cellules STAP (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 30/01/2014). Après plusieurs semaines de polémique sur les résultats, l’Institut Riken – dont est issue la chercheuse – publie, au début du mois d’avril, un rapport dans lequel il accuse H. Obokata de fraude (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 2/04/2014 et du 09/04/2014). Rejetant ces accusations, la chercheuse avait alors précisé qu’elle ferait appel du jugement. Ce jeudi 8 mai, l’Institut Riken a annoncé avoir rejeté l’appel d’Haruko Obokata. 

 La Croix 09/05/2014

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres