Cellules souches embryonnaires humaines : un accord franco-israélien

Publié le 6 Août, 2017

L’hôpital Hadassah en Israël travaille depuis plusieurs années sur l’implantation de cellules souches embryonnaires humaines pour prévenir la cécité de personnes âgées atteintes de dégénérescence maculaire[1](cf. Cellules souches embryonnaires humaines et DMLA : l’essai israëlien se poursuit). En France, le directeur de l’Institut de la Vision souhaite mener des recherches similaires (cf. Annonce d’un nouvel essai clinique français à base de cellules souches embryonnaires humaines). Alors que l’essai clinique israélien a prouvé l’efficacité de la technique, les deux établissements viennent de signer un partenariat dans l’objectif d’étendre les essais cliniques à plusieurs pathologies rétiniennes.

 

[1] DMLA

The Times of Israël (6/08/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres