Cellule souche : le cours boursier s’effondre

Publié le : 28 mars 2003

La crise boursière touche les biotechnologies explique la revue Science de ce mois.

Les analystes boursiers de BioCentury expliquent que les montants investis en capital risque dans les firmes liées à la recherche sur les cellules souches auraient fondu de 50% depuis 3 ans. Les actions de Geron, l’une des premières compagnies de biotechnologie, sont passées de 69 $ à 1,70 $ aujourd’hui. Depuis janvier, son personnel a fondu de 90 à 40 personnes. Autre exemple, PPL Thérapeutics annonçait l’année dernière l’abandon de ses recherches sur les cellules souches. Début 2000, ses actions se vendaient à 320 $, aujourd’hui, à 11 $.

Science Presse 27/03/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres