Canton de Genève : 20 semaines de congés de naissance pour une GPA

Publié le : 8 décembre 2020

En Suisse, le canton de Genève a modifié son règlement du personnel et a créé un congé de naissance de 20 semaines, soit 4 mois, ouvert aux « aux parents qui ont recourt à une gestation pour autrui (GPA) ». La modification est intervenue après que la conseillère d’Etat, Nathalie Fontanet, chargée des finances et des ressources humaines, a accordé un congé exceptionnel à un autre fonctionnaire. Elle estime que la « base légale » doit s’adapter aux « nouveaux modèles de parentalité ».

Quatre congés de naissance ont d’ores et déjà été accordés par le canton de Genève.

En Suisse[1], à l’image des grandes entreprises américaines ou « du système social des pays du nord de l’Europe », plusieurs multinationales, Firmenich, Nestlé, Novartis, ou encore Japan Tobacco International, proposent des congés allant de 16 à 20 semaines à leurs collaborateurs. Pour Christiane Bisanzio, vice-présidente du pôle Diversité et Inclusion chez JTI, l’objectif est de garder les employés et d’attirer les talents.

[1] NdlR : La Gestation pour autrui est interdite en Suisse : 144 enfants nés par GPA recensés en Suisse, où cette pratique est interdite.

Source : RTS, Manon Germon, Julien Chiffelle et Hélène Joaquim (07/12/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres